close
Neo-Babilon

Corse : Erbalunga, un festival de festivals

leparisien.fr

Le petit port de pêche du cap Corse est devenu l’épicentre de la saison culturelle sur l’île. Mardi, «Cap sur le rire» a débuté en grande pompe.

Tout est parti d’un pari. Une histoire un peu folle entre deux amis d’Erbalunga, somptueux village marin situé sur la commune de Brando, au cœur du cap Corse. « C’était une soirée un peu triste d’hiver. Sur le ton de la plaisanterie, on a lancé l’idée de faire un festival de l’humour. Mon associé m’a tapé dans la main et six ans après : nous voilà. »

Julien Ponzevera et Olivier Nicolai sont les deux créateurs de « Cap sur le rire ». « On ne savait pas comment se rendre utile pour notre village, poursuit Julien. La politique, on ne veut pas en faire. Mais les rigolades par contre, c’est notre domaine. »

Aidés par les copains, sponsorisés par les entreprises du coin, Julien et Olivier ont lancé leur festival en 2014 en invitant sur scène Patrick Bosso et François-Xavier Demaison. Deux gros coups. Depuis, Demaison est devenu un intime de la bande. « C’est d’ailleurs le parrain du festival. Il nous a ouvert son carnet d’adresses. À l’époque, on avait un souci pour trouver trois artistes. Maintenant, le souci c’est d’en choisir trois parmi tous les noms. Notre réussite, c’est un peu, même beaucoup, grâce à François-Xavier. »

« La première fois qu’on va faire autant de monde »

En six ans, le théâtre de verdure d’Erbalunga a donc vu passer Manu Payet, Marc-Antoine Lebret, Élie Semoun ou encore Stéphane Guillon. Hier soir, pour le lancement de la cuvée 2019, c’est « D’jal » qui a ouvert le bal. Avec ses sketchs atypiques et sa multitude d’accents toniques.

Ce mercredi soir, le public aura droit à la pièce de théâtre « Amoureux », jouée par Titoff et Thais et mis en scène par… Patrick Bosso.

Et jeudi, pour la dernière, Camille Lellouche terminera en beauté. « C’est d’ailleurs la première fois qu’on fait venir une femme. Et c’est la première fois qu’on va faire autant de monde. Dans un village de 700 habitants, 1 500 personnes, c’est quand même pas mal… », réplique fièrement Julien.

Un succès incontestable qui leur ouvre d’autres horizons. « Nous avons également récupéré l’organisation du festival de musique. Un événement qui va fêter ses 31 ans et qui fait la fierté d’Erbalunga. » Jennifer, Marc Lavoine et Amir seront à l’affiche du 11 au 13 août. « Que ce soit dans l’humour ou la musique, notre objectif reste le même : toucher toutes les générations. Tout le monde doit avoir envie de venir faire la fête au village. »

Le village préféré des Français ?

Même les fans de musique électronique auront leur soirée. Puisque la « Dolce Follia », également organisée par Julien et Olivier, accueillera les DJs Bon Entendeur et Synapson le 17 août.

()

Leave a Response

Politică comentarii: Site-ul acesta a fost creat pentru a susține și a încuraja dezbaterea și schimbul de opinii și argumente. Încurajăm și apreciem opinii contrare celor exprimate în articolele publicate pe acest site, însă atâta timp cât afirmațiile se fac pe un ton respectuos, mai ales când sunt adresate autorului sau unui alt comentator.